Skip links

Survivants

Ensemble on est plus forts!

Le taux de guérison des enfants atteints de cancer a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. En conséquence, un nombre important de survivants connaîtront au cours de leur vie un ou plusieurs effets indésirables liés au traitement. Votre médecin vous proposera un plan de suivi juste après le traitement mais également à long terme afin de détecter ces effets tardifs à un stade précoce.

La BSPHO est représentée dans différentes initiatives nationales et internationales telles que PanCare dans le but d’améliorer les recommandations pour le suivi des survivants du cancer infantile.

Votre enfant a fini son traitement

Lorsque votre enfant aura terminé son traitement, le médecin discutera en détail des effets tardifs possibles et proposera un programme de suivi spécifique. Les examens de suivi et leur fréquence dépendront du type de cancer et du traitement reçu par votre enfant. La première année après le traitement, ces visites et examens seront fréquents, mais leur fréquence diminuera avec le temps.

Suivi à long terme

Les enfants traités pour un cancer peuvent rencontrer des problèmes longtemps après la fin du traitement. Par conséquent, un programme de suivi à long terme est recommandé, même à l’âge adulte.

La plupart des effets à long terme sont causés par la chimiothérapie ou la radiothérapie administrée à votre enfant. Ces effets à long terme dépendent du type de traitement et de sa posologie ainsi que de l’âge de l’enfant au cours du traitement. Les effets sont généralement progressifs et parfois irréversibles. Ils peuvent inclure des problèmes de croissance, de développement, de cœur, de poumon, de rein et de fertilité. C’est pourquoi il est important de détecter ces effets tardifs à un stade précoce afin de proposer un traitement adéquat.

Informations détaillées

Pour de plus amples informations relatives aux effets tardifs et aux recommandations, veuillez vous référer aux sites internet suivants:

CCLG
COG
PanCare
IGHG
SKION